RDC

Projet WBI – Installation d’une presse à canne à sucre en RDC

Ce projet se déroule dans la province du Congo Central en RDC et plus particulièrement près de Lukula. C’est à l’occasion d’une visite dans cette région en 2018 que CODEART a été sollicité par un groupement de paysans : la fondation KIKIA. Elle regroupe près de 100 familles paysannes (soit environ 700 personnes) actives dans le secteur de la canne à sucre.

L’objectif de cette mission est l’augmentation des revenus des familles grâce à la transformation de la canne en différents produits stables à plus haute valeur ajoutée grâce à un moulin à canne performant pour extraire le jus de canne.

La canne à sucre est une herbe géante tropicale dont la tige a la particularité de stocker un sucre cristallisable, le saccharose. L’extraction du saccharose consiste à l’isoler des autres constituants de la plante. Les racines de la canne sont denses et profondes ce qui en fait une culture pérenne qui assure une couverture quasi permanente. Rendre cette activité économiquement rentable contribue donc non seulement à créer des revenus, mais aussi à protéger les sols de l’érosion. Par ailleurs, le sous-produit, la bagasse, peut servir de combustible ou permet de maintenir la fertilité du sol.

Notons aussi que les revenus peuvent être étalés sur une grande partie de l’année contrairement à d’autres fruits saisonniers comme la mangue. L’étalement des revenus est de première importance pour l’équilibre financier des ménages.

Malheureusement à l’heure actuelle, la transformation se fait manuellement. C’est un travail très pénible et lent. Il est donc impossible de valoriser toutes les cannes.

Comme dans toutes les régions d’intervention de CODEART, la majorité des paysans vivent dans une grande pauvreté. Non seulement la productivité de leur activité de transformation est faible, mais est aussi concurrencée par des produits importés, souvent subsidiés, ce qui prive les producteurs de leurs maigres sources de revenus et de travail.

En développant des technologies appropriées aux conditions des paysans, CODEART leur permet de produire plus.

CODEART dispose d’une expérience de plus de 30 années dans le travail de la canne à sucre. Des équipements mécanisés ont été développés et sans cesse améliorés afin de correspondre au mieux aux contraintes et aux réalités locales. Aujourd’hui notre ASBL maîtrise le savoir-faire de la chaine complète de transformation depuis le broyage de la canne jusqu’à la production de sirop de canne ou de sucre artisanal.

Lors de chaque mission, CODEART opte pour un renforcement des mesures visant à développer un entrepreneuriat dans le Sud. C’est-à-dire travailler sur l’ensemble de la chaine de valeur et en privilégiant des structures locales de façon à ce qu’elles fonctionnent de façon durable et autonome, en intégrant mieux les impératifs de productivité et de rentabilité.

L’objectif de ce projet soutenu par la WBI est d’analyser dans quelle mesure l’exploitation de la canne peut contribuer à assurer une augmentation des revenus des familles paysannes. Les résultats permettront, nous l’espérons, de multiplier cette activité dans le milieu.